carnet de voyage d'une escapade en IRLANDE

IRLANDE 2001

 

Dimanche 22 juillet

Départ le matin de Dijon, direction Troyes -Reims. 1ère halte nocturne sur une aire de pêcheurs au bord du lac de " Chamouille " prés de Laon.

Lundi 23 juillet  

Nous reprenons la N 44, mais retrouvons de nombreux camions (le week-end est fini). Nous décidons donc de prendre l'autoroute pour rejoindre Calais. Après une halte peu avant Calais pour déjeuner et pour faire le plein de gasoil pas cher (!) 5francs au lieu de 8,50 en G.B.,nous embarquons sur l'hoverspeed

Arrivée à Douvres vers 16h. heure locale (-1h), ce qui nous laisse le temps de nous éloigner un peu des villes et de nous installer dans un camping à la ferme prés d'Ashford, 

Mardi 24 juillet

Nous décidons de ne pas reprendre la M20 pour rejoindre Londres (beaucoup trop chargée) et prenons la M2 : Mauvais plan ! Des travaux tout le long et un trafic aussi intense. Nous rejoignons Birmingham par la M1 toujours aussi chargée (camions et cars sont sur 2 files roulant à + de 110 km/h). Nous avons droit à un repos bien mérité en fin d'après midi dans la station de Llangollen sur les bords de la Dee.

Mercredi 25 juillet

Traversée magnifique des "Cambrian Moutains" et arrivée vers 11h à Holyhead. Longue attente du "Dublin Swift" (seulement 3 par jour), mais nous sommes récompensés par une traversée très rapide (1h45 au lieu de 3h 1/2 par ferry): très appréciable quand on craint le mal de mer. Hélas, ce gain de temps est largement anéanti par une traversée abominable de Dublin , plus de 2h pour accéder à la N1 qui nous emmènera dans la station balnéaire de Bettystown prés de Drogheda. Le camping indiqué sur notre carte Michelin n'existant pas nous nous installons à la sortie du village sur le bord de mer, il est 8h PM.

 Bettystown (1er bivouac)

Jeudi 26 juillet

Traversée de la ville de Drogheda, impossible de stationner, donc visite directe du site de "Newgrange" et "Knowth". Très intéressant et impressionnant, nous faisons brusquement un retour en arrière de plus de 5000 ans (dommage que l'on passe plus de temps à attendre le bus qui nous conduit d'un site à l'autre en passant chaque fois à la case départ). Repas local à la cafétéria vers 16h où nous expérimentons la cuisine Irlandaise: "dur, dur, d'être Français !".Arrêt quelques Km plus loin dans le parking d'un cimetière Celte avec un magnifique clocher rond. Hélas à 9h du soir le gardien tout embêté vient nous déloger pour fermer la porte, nous improvisons donc un bivouac sur un parking dans le village de Trim situé à 5mn.

  Newgrange & Knowth

Vendredi 27 juillet

Visite du village de Trim, magnifique château médiéval du XII siècle. Puis, nous prenons la direction d'Athlone où nous trouvons un camping au bord du lac, nous y ferons une étape technique (vidanges et pleins). Nous trouvons ici, nos 1er Français qui terminent leur séjour et nous offrent sympathiquement l'introuvable carte de camping Irlandaise (uniquement en vente à l'office de tourisme de Dublin !).

  Trim

  Samedi 28 juillet

Il fait toujours aussi chaud 25/26° (environ 20° la nuit), après la visite du belvédère du lac Ree, nous partons pour Clonmacnoise et visitons les ruines du monastère. Site magique dans un cadre magnifique sur les bords du Shannon, hélas inondé par de nombreux cars de touristes. Nous remontons sur Roscommon et nous arrêtons à Strokestonn au musée de la famine (très intéressant, relate l'histoire de la grande famine au milieu du 19ème siècle et l'émigration qui en découla). Nous faisons une halte en fin d'après midi prés d'un embarcadère situé sur les bords de la "river shannon" qui traverse de nombreux lacs en cet endroit.

                                      Monastère de Clonmacnoise

Dimanche 29 juillet

Après une cohabitation nocturne avec les nombreux bateaux de plaisance, nous prenons la direction de Bayle d'ou nous photographions les ruines du monastère sous un ciel menaçant. En remontant nous contournons le lac Gill (assez décevant), et passons à coté de Sligo pour rejoindre la pointe de Rosses. Le beau temps est revenu, et de nombreux Irlandais sont venu à la plage. Un camping bien placé mais bondé domine ce site, le monde nous fait fuir. C'est ainsi que nous arrivons, après un bref recueillement sur la tombe de W.B.Yeats, au petit port de Ragly. Nous sommes à la pointe d'une minuscule presqu'île et nous nous installons dans cet endroit hyper sauvage avec un point d'eau pour nous ravitailler. D'un coté une dizaine de bateaux de pêche, la quille plantée dans le varech, attendent la marée haute, de l'autre, un troupeau de vaches qui nous observent curieusement, pas une maison à l'horizon, ce soir nous nous endormirons après avoir admiré le coucher de soleil, le bonheur est parfois si simple !

        Monastère de Bayle et Port de Ragly

Lundi 30 juillet 

Retour sur Sligo, visite des tombes mégalithiques de Carrowmore (très décevant car site très éparpillé). Départ pour Balina, puis Castelbar en passant par le point de vue *** (guide Michelin) entre le lac de Coon et Cullin "ça ne vaut pas les surplombs des lacs du Jura ou du Morvan" Traversée de Wesport, magnifique ville colorée et fleurie, mais très embouteillée en fin d'après midi (comme la plupart des villes Irlandaises). Halte du soir à l'entrée du village de Killadanjan à coté du terrain de "hurling" et au bord du bras de mer. Une pluie fine et dense accompagnée d'un vent fort nous rappelle pour la 1ère fois que nous sommes en Irlande.

Mardi 31 juillet

Miracle ! ce matin, le ciel est d'un bleu azur, seul un petit nuage couvre le sommet du "Croogh Patrick" (763 m). Nous prenons la direction de Louisbourg par une route très sautillante (mais il va falloir s'y faire). On quitte le bord de mer pour rejoindre Leenane, le paysage est magnifique, nous passons entre les montagnes et plongeons sur le lac "Doo". Nous arrivons au fond du fjord avec des vues à nous couper le souffle, nous longeons alors le bord de mer au milieu des haies de fuchsias et de lauriers, jusqu'à la pointe de Rivyle. La route se rétrécit de plus en plus , ce qui nous vaut le bris d' un rétroviseur lors d'un croisement. Nous trouvons un camping au avec vue imprenable sur toute la baie, ici, les vaches prennent des bain de soleil sur la plage, il fait beau, la température est agréable, nous apprenons qu'il fait 35° en France "les pauvres!".

  Pointe de Rinvyle

Mercredi 1 août

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas, ce matin un crachin et le brouillard ont envahi les beau x paysages d'hier. Après avoir fait vidanges et plein du camping car, nous prenons la route pour Clifen. Visite de la ville, shoping, mais les menus des restaurants ne nous attirent pas. Nous décidons donc d'improviser un gueuleton dans notre camping car pour oublier le mauvais temps. Huîtres et saumon frais feront l'affaire, le tout arrosé d'une bouteille de rosé du Ventoux qui traînait au fond d'un coffre ! Après avoir digéré cet excellent repas, nous reprenons la route en fin d'après midi pour trouver un coin en dehors de la ville. Il est très difficile de s'arrêter à cause des clôtures et du relief, plus nous avançons et plus le ciel nous tombe sur la tête. Nous nous arrêtons enfin dans un parking au fond d'un fjord en bord d'une petite route qui relie Rounstone à Cashel. Les quelques moutons qui avaient squatté le parking, nous regardent d'un sale oeil nous installer sur leur territoire, certains se mettent même au milieu de la route en signe de protestation.

Jeudi 2 août

Nous sommes réveillés par la pluie, le temps de nous préparer pour prendre la direction de Carna, subitement le ciel se dégage, c'est avec le soleil que nous rejoignons Oughterard, après être passés continuellement de la mer aux lacs (en Irlande, les paysages sont comme le temps, ils changent perpétuellement). Après un arrêt devant le château d'Aughnanure (pour donner un peu de "bread soda" à un poney Irlandais, nous nous installons près d'un embarcadère au bord du lac "Corrib" avec une vue panoramique.

Vendredi 3 août

 Départ pour Galway, ou nous nous arrêtons pour visiter la ville, nous flânons dans les rue piétonnes aux devantures typiques et colorées des pubs et magasins. Nous quittons avec regret le Connemara pour entrer dans le Burren où la végétation est pratiquement absente. Les cailloux succèdent aux cailloux et le paysage fait penser parfois à celui de haute montagne alors que nous sommes au bord de la mer. Le flux de circulation s'écoule très lentement sur ces routes accidentées, il faut prendre patience car les voitures s'arrêtent pratiquement à chaque croisement même si le passage est largement suffisant (un excès de prudence ne peut pas nuire même si mon pied droit me chatouille un peu de temps en temps). Après avoir passé  "Black Head", nous redescendons sur Doolin ou nous apercevons les fameuses "cliffs of Moher". Il y a beaucoup de monde, nous faisons les 8 km qui nous séparent des falaises pour les découvrir avec le beau temps, dans une ambiance de foire (musique, vente de cassette, de pulls et souvenirs en tout genre, séance vidéo à l'intérieur). Après avoir admiré ce site spectaculaire et intéressant, mais pas unique (nous avons déjà vu mieux !), et après avoir pris l'unique photo (fausse manœuvre avec mon appareil photo numérique !!!), nous nous arrêtons pour la nuit au camping de Lahinch, faute de trouver un coin tranquille et accessible dans ce secteur.

Samedi 4 août

Une pluie battante nous réveille, mais une fois de plus, petit à petit le ciel redevient bleu avec quelques nuages.Nous partons en direction D'Ennis où nous nous arrêtons pour visiter et faire quelques courses. Nous repartons pour le lac "Derg" traversé par la river Shannon et sommes accueillis avec le soleil par un cygne et son petit dans un embarcadère au milieu des joncs. une petite aire de pique-nique pour pêcheurs sera pour nous un véritable paradis pour admirer le coucher de soleil et faire de beaux rêves.

 

Dimanche 5 août

Après que la brume matinale se soit levée, nous filons le long du lac sur Killaloe, puis traversons Limerick, ville importante très calme par ce dimanche matin. Nous prenons alors la direction de Tralee par le bord de mer avec un arrêt dans le village médiéval d'Askeaton. Nous nous arrêtons pour déjeuner prés de Foynes dans un coin calme fréquenté par des pêcheurs de saumon(s). Nous installons notre camping car au bout de la jetée qui s'avance profondément dans l'estuaire du Shannon, à marée haute nous sommes entourés par la mer et trouvons le coin si agréable que nous y resterons jusqu'au lendemain.

    

Lundi 6 août

Après une nuit de tempête (j'ai dû rebaisser le toit de notre Eriba pour diminuer la prise au vent), nous constatons à notre lever qu'il y a des baigneurs dans la jetée ! c'est normal, le maître nageur est là, en kaway, devant sa guérite, une bouée à la main, en train de surveiller la baignade sous une pluie battante et un blizzard affreux. Après une visite de la prison musée de Tabert (on ne rigolait pas en ce temps là: c'était le cachot pour avoir fait paître ses bêtes dans le champ du voisin), nous faisons une halte à Tralee. Puis partons pour Dingle par le " Connor pass" hélas limité à 2 T. Nous rebroussons chemin, manquons la N86 et nous retrouvons de nouveau à Tralee ! Pour la 3ème fois nous empruntons cette épouvantable route défoncée qui nous conduit enfin à Dungle. Éreintés, mais récompensés par un beau soleil, nous trouvons un magnifique coin au bord de la plage dans la baie de Ballydavid.

Mardi 7 août

Le vent souffle mais le soleil est toujours là, en partant, nous en profitons pourvisiter l'oratoire de Gallarus, nous faisons le tour de la pointe et découvrons des paysages magnifiques avec des surplombs plus beaux à chaque virage. Nous retournons sur Dingle et prenons la direction de Killarglin avec des routes de plus en plus mauvaises (M.M. qui a une crise de rhumatisme souffre à chaque bosse). Nous rejoignons le "ring of Kerry" où les routes sont toujours aussi mauvaises et nous arrêtons au "Mannix point camping" de Cahirciveen pour prendre un repos indispensable.

 

              Mercredi 8 août

Il fait beau, nous sommes bien installés sous les palmiers (oui, il y en a en Irlande ! ) avec une belle vue sur la "Doulus Bay", nous décidons de nous reposer une journée (sans cahot), nous en profiterons pour faire une étape technique (nous utiliserons avec plaisir machine à laver et sécher du camping).

 

Jeudi 9 août 

Nous continuons le"ring of Kerry" pour peu de temps, en effet après une ascension magnifique du col "Coomakesta" d'où nous découvrons un paysage fabuleux, nous descendons dans un petit port, peu avant Caherdaniel. Après avoir parlementé avec "Sheehan's dog" le gardien du port   

    nous nous installons sur le parking entre la jetée et la plage. Derrière nous, quelques maisons cachées derrière les buissons dominent cette crique paradisiaque. De là, nous allons explorer la lande, au bout de quelques minutes de marche, nous dominons un ensemble de criques avec des petites plages désertes entourées par une dizaine de petites îles sauvages. Nous ressentons une forte émotion à la vue de ce paysage, le ciel est d'un bleu azur, nous sommes au milieu de la bruyère et des fougères, seul le chant des oiseaux et le bruit lointain des vagues trouble le silence, nous aimerions tant que le temps s'arrête.

Vendredi 10 août

Départ avec les essuie glaces de notre coin de paradis, arrêt à Sneem devant le mémorial du général de Gaule, puis poursuite du Ring of Kerry. Nous nous arrêtons pour déjeuner dans un petit embarcadère (un de plus) près de Kenmare. Après avoir donné un coup de main à 2 pécheurs pour descendre le moteur de leur bateau du quai, nous reprenons la route et remontons sur Killarney, nous découvrons des paysages "alpins" magnifiques en montant le "Moll's gap". Le paysage change en redescendant et nous avons une vue formidable sur les lacs qui s'enchaînent les uns derrière les autres. Arrêt et visite de la ville: très jolie, mais envahie par les touristes, c'est pourquoi sans doute que nous ne trouvons pas de coin tranquille dans les environs. Nous nous rabattons donc, pour la nuit sur le camping d'Aghadoe en bordure de la N72.

Samedi 11 août

Après le contournement de Killarney, nous empruntons la N22 direction Cork où nous passons la 5ème vitesse pour la première fois depuis très longtemps, notre camping car rugit.
Après la traversée un peu embouteillée (comme toutes les villes d'Irlande) de Macrom,
nous rejoignons Blarney par la R618 qui longe le réservoir d'Inishcan. Déjeuner au bord du lac en compagnie d'un labrador noir qui monte la garde devant notre camping car. Après avoir visité le château de Blarney et son magnifique parc/arboretum, c'est avec une pluie fine que nous nous installons dans le confortable camping à 5 mn de la ville.

 

 

 

Dimanche 12 août

Le temps se lève et nous en profitons pour consacrer une partie de la matinée à la visite de Cork, visite très calme ce dimanche matin où nous pouvons circuler librement et sans bouchon dans le centre. Cette grosse ville surtout industrielle et commerciale ne nous enthousiasme pas spécialement, nous décidons donc de rejoindre le bord de mer à Kinsale, cette jolie station avec un grand port de plaisance est très animée et nous préférons faire une halte, 10 km à l'est dans le petit port perdu d'Oysterhaven.

 

Lundi 13 août

Nous remontons directement sans passer par Cobh car le brouillard et le crachin limitent la visibilité à quelques dizaines de mètres. Nous faisons un arrêt à Youghol (se prononce "yol") pour faire nos courses et déjeunons dans cette magnifique ville du bord de mer, que le temps ne nous permet hélas pas d'admirer. Nous empruntons la belle petite route qui longe la "river Blackwater"jusqu'à Lismore où nous pouvons admirer le château en traversant le pont. Nous prenons alors la R668 qui grimpe jusqu'au col de Knockmealdown, la route longe le torrent sous une voûte de rhododendrons géants, nous évitons les nombreux moutons couchés sur la route. Nous arrivons au sommet au milieu des fougères dans un épais brouillard. Ce n'est qu'en redescendant que nous retrouverons momentanément le soleil avant de faire une halte à Caher.

 

Mardi 14 août

C'est sous la pluie que nous rejoignons Cashel, visite très humide de la ville et de son magnifique château (sans doute un des plus typiques d'Irlande). Quel dommage de ne pas voir ce site avec le soleil ! Nous nous dirigeons alors vers Kilkenny toujours sous la pluie et visitons cette très belle ville entre 2 ondées. C'est ici que nous ferons étape en attendant des jours meilleurs.

 

Mercredi 15 août


Départ de Kilkenny pour Jerpoint où nous visiterons l'abbaye avec le soleil et peu de touristes, tout ce qu'il faut pour faire de belles photos. Nous descendons jusqu'à la jolie ville portuaire de New Ross, à l'embouchure de la "river Barrow", où nous célébrerons la Ste Marie avec un repas franco-irlandais (arrosé par notre dernière bouteille de Bordeaux gardé pour l'occasion) Après avoir traversé Enniscorty, petit bourg agréable avec un petit château, nous faisons étape sur la place de l'église du petit village de Ferns.

Jeudi 16 août

 

Alors que nous prenions notre petit déjeuner (au lit), nous sursautâmes, le cantonnier de Ferns prenait son service à 9h45 et décidait de réveiller les Français en passant sont roto fil à quelques centimètres des roues de notre camping car. Son apprenti , mains dans les poches, surveillait notre réaction !! Au bout de 5mn, tout s'arrêta, nos 2 travailleurs avaient rejoint le QG (pub d'en face),ce n'est qu'au moment de notre départ pour Arklow, à 10h30 que nous les vîmes apparaître (toute ressemblance avec une histoire Française serait fortuite!!. Nous reprenons la route qui traverse "the vale of Avoca" et "Clara" pour arriver à Glendalough. De nombreux cars sont déjà arrivés, et nous décidons de revenir à une heure plus calme. Nous partons donc en direction du col de Sally par "the militar road" et redescendons par la R759 en direction de Doundwood. La route est magnifique avec des points de vue sensationnels : cascade, bruyère, enchaînement de sommets, lacs de montagne. Nous ne pouvons pas résister au plaisir de faire étape sur un de ces sommets qui domine le petit lac Tay, et passons la nuit dans ce cadre grandiose.

Vendredi 17 août

Ce sont 2 moines Irlandais qui attirent notre attention pendant notre petit déjeuner du matin, beaucoup plus discrets que nos cantonniers de la veille: trépied, camera 16mm, appareil photos professionnel, tout l'arsenal est déployé à côté de notre camping car, nous réaliserons par la suite que nous se sommes qu'a quelques km du petit village d'Hollywood (est-ce une coïncidence?). Afin de rester dans cet esprit monastique nous partons rapidement pour visiter Glendalough  et arrivons de bonne heure, il y a peu de monde et nous profitons pleinement du calme et des derniers rayons du soleil pour admirer les ruines du monastère et les 2 lacs. Ensuite, nous escaladons le "Wilkow gap" pour redescendre sur le réservoir de Poulapouca (en passant par Hollywood, et oui !). Après une halte au bord du lac pour déjeuner, nous en faisons le tour et rejoignons Naas. Après avoir fait les dernières courses, nous prenons la direction de Dublin, ou nous séjournerons plusieurs jours au camping de "Carmac valley" pour visiter la capitale.

 

Samedi 18 août

C'est sous le parapluie que nous attendons le bus pour le centre de Dublin, visite de l'université "le livre de Kells" du 9ème siècle et la bibliothèque. Après nous être restaurer d'une excellente pizza (nous avons pu échapper à la cuisine Irlandaise) dans le typique "Bad Hass Café", nous faisons un tour du quartier (cathédrale, château, marché, rue piétonne etc.) sous une pluie battante. C'est avec plaisir que nous retrouverons en fin d'après notre camping car: enfin nous allons pouvoir nous sécher !

Dimanche 19 août

Aujourd'hui, repos dominical, matinée consacrée au courrier (il est grand temps), l'après midi nous découvrirons le quartier sud de Dublin. Rues piétonne et galerie marchande sont très animées, la plus part des magasins sont ouverts. nous traversons le pont d'O'Connell street, et remontons jusqu'au parc "St Stephens green", nombreux Irlandais et touriste sont assis sur les pelouses et écoutent un groupe de musique local, qui joue sous un kiosque. Cette après midi de détente nous a ressourcé du stress de la veille, il ne nous reste plus qu'a regagner le camping.

Lundi 20 août

Cette dernière matinée est consacrée au préparatif de retour (courses, plein de gasoil, vidange et remplissage eau, etc.), l'après midi nous retournons dans le centre de Dublin pour faire un peu de shoping (achat souvenir) et pour réserver notre place sur le ferry du lendemain. Ca y est tout est prêt, un petit coup d'œil le soir à la TV pour voir les prévision météo du lendemain : " on annonce un avis de tempête sur la mer !"

Mardi 21 août

Non, la météo Irlandaise ne s'était pas trompée, le vent s'est levé dans la nuit et le ciel est très sombre. Nous quittons le camping assez tôt en prévision des bouchons Dublinois, par chance nous arrivons en avance à l'entrée du port. Surprise: on nous indique que le mauvais temps ne permet pas au bateau d'accoster ici, mais qu'un autre ferry peu nous prendre dans 20 min au port de Dun Laoghaire distant de 12 km (avec traversé du sud est de Dublin).Après un moment de panique, et grâce à un itinéraire nous permettant d'emprunter les quais et d'éviter la ville, grâce a une conduite typiquement Française (presque italienne !), nous arrivâmes à temps pour embarquer. Après une rapide traversée un peu houleuse, nous arrivons à Holihead ou le vent souffle de plus belle. Nous rejoignons Llangollen comme à l'aller pour y faire étape.

Mercredi 22 août

Nous rejoignons Birmingham comme à l'aller, mais contournons la ville à l'est pour rejoindre Londres par la M40. Ce choix parait plus judicieux, moins de circulation, pas de travaux, routes en meilleur état. Nous contournons Londres par le sud, et encore ici, la circulation s'écoule beaucoup mieux et nous rencontrons qu'une petite zone de travaux. Ce qui nous permet de rejoindre en fin d'après midi Douvres ou nous trouvons un camping sur la falaise en direction de Folkestone.

Jeudi 23 août

Ce matin, il fait beau, mais une brume assez dense nous empêche de profiter du paysage et de voir éventuellement les côte Française. C'est vers midi que nous embarquerons et ferons une traversée sans encombre sur une mer d'huile. Après un arrêt pour faire le plein (il était temps ! ), et après avoir acheter du pain Français, nous prenons notre premier repas en France depuis un mois. Nous rejoignons Reims par l'autoroute et repérons un coin pour la nuit à St Léonard (vue sur le site "Camping car en liberté", merci). Nous retournerons en ville pour dîner et en profiterons pour faire une brève visite et admirer la cathédrale.

Vendredi 24 août

C'est le cœur un peu gros et la tête pleine de merveilleux souvenirs, que nous rejoignons Dijon en début d'après midi, en empruntant les nationales.

L'ITINERAIRE

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site